|

Défendre les droits des paysan.nes – Newsletter n°2

Les vidéos de notre webinaire
l’UNDROP bien vivante sont en ligne ! 

Pour marquer la journée internationales des luttes paysannes le 17 avril 2023, Défendre les droits des paysan.nes et La Via Campesina ont organisé un webinaire réunissant 8 paysan.nes du monde entier, qui ont partagé la manière dont ils et elles intègrent et utilisent l’UNDROP dans leurs luttes.
Nous avons publié des articles en rapport avec le contenu de notre webinaire : une interview de Jessie MacInnis dans laquelle elle explore les possibilités pour l’UNDROP au Canada, un article de David Otieno sur la bataille juridique que mène son organisation pour empêcher la levée de l’interdiction des OGM au Kenya et un article de Pramesh Pokharel en anglais appelant les paysans népalais à utiliser l’UNDROP. Enfin, nous publierons bientôt un article sur le changement constitutionnel en Colombie qui reconnaît la paysannerie comme sujet politique.

Vidéos

Articles phare

France :
Répression continue contre le mouvement pour la terre et l’eau

Le 26 mars, le mouvement « Les Soulèvements de la Terre » a organisé, en coalition avec d’autres organisations – dont la Confédération paysanne, membre de La Via Campesina -, sa plus grande manifestation à ce jour contre les méga-bassins qui accaparent l’eau. 30 000 personnes ont répondu à l’appel. Elles ont été accueillies par une répression policière brutale et 200 personnes ont été blessées. Nous avons publié l’appel international de La Via Campesina contre cette répression et avons mis à jour les informations depuis. La dernière nouvelle est l’annonce de la dissolution des Soulèvements de la Terre par décision gouvernementale. Cette répression contre les paysan.nes et les citoyen.nes qui défendent leurs droits et notre avenir doit cesser.

Lire l’article

Équateur : Les paysan.nes réussissent à faire ratifier l’UNDROP par l’Assemblée législative et la Cour constitutionnelle

En avril et en juin de cette année, les paysan.nes équatorien.nes ont célébré la ratification de l’UNDROP par leur Assemblée législative et leur Cour constitutionnelle. Ce résultat a été obtenu après une lutte menée par le CNC Eloy Alfaro. Pour obtenir ce résultat, ils et elles ont à la fois organisé de grandes manifestations en coordination avec les peuples indigènes et mené des actions de plaidoyer auprès des élus. Il s’agit là d’un exemple puissant de stratégie composite créant un rapport de force réussit.

Lire l’article


L’UNDROP dans le travail des mécanismes des droits de l’homme de l’ONU
Pour un mécanisme dédié à l’UNDROP

La Via Campesina et ses alliés demandent la mise en place d’un mécanisme du Conseil des droits de l’homme spécifique au suivi de la mise en œuvre de l’UNDROP. Pour soutenir cet appel et expliquer l’implication de cette nouvelle procédure spéciale, nous avons publié un article sur la façon dont les mécanismes des droits de l’homme de l’ONU intègrent déjà l’UNDROP dans leurs travaux et sur la façon dont ils peuvent consolider cette tendance encourageante. Nous avons rassemblé dans un article toutes les références à l’UNDROP dans leurs travaux et nous le mettrons à jour régulièrement.

Lire l’article ici et retrouver les références

Ne manquez aucune de nos nouvelles!

Inscrivez vous à notre Newsletter
et suivez-nous sur les réseaux sociaux

Facebook Twitter Instagram

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *